← Retour

Numéro 32 - rive associative - mai 2017

M. Jean-Bernard Clouet, Bénévole au CISED

Demain, un pari gagnant avec le bénévolat

Demain ? La santé? L’économie ? La planète ? A titre personnel, local, national, européen ou planétaire ? Extrapoler demain à partir d’hier ? Le demain imaginé hier ressemble-t-il  au quotidien d’aujourd’hui ?

Hier, quand j’étais enfant, les professeurs d’école disaient aux collégiens ou lycéens  que nous étions: « votre génération créera le monde de demain ». Ai-je l’impression d’avoir participé à la création du monde d’aujourd’hui ? Ai-je l’impression d’être co-créateur du monde d’aujourd’hui ? Par certains côté, sans doute ; mais  pour d’autres vraiment non.

Des prophètes, des livres peuvent ils nous aider à nous préparer aux inévitables défis à relever : la surpopulation, le chômage, le manque d’eau, le réchauffement climatique et les conséquences qui en découlent ? Orwell avec Big Brother (2) et sa société de surveillance ou Orson Scott Card (Ender) (3) avec ses réseaux sociaux prévoyaient-ils notre société de l’information ?

Depuis hier, de nouvelles techniques sont apparues et sont développées : Internet, les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…). De nouvelles technologies se développent : les robots, les drones… De nouveaux modes de gestion se sont adaptés avec le financement collaboratif (crowd funding  en anglais). Ces innovations technologiques ou managériales sont capables du pire comme du meilleur. Elles modifieront dans tous les cas notre manière de vivre.

Beaucoup de livres, en  « philosophie, ésotérisme, développement personnel » proposent une autre vision de notre place sur la planète.  Les « Conversations avec Dieu » de Walsch  (4) proposent une conception personnelle de la vie, de la société, avec un regard inédit et dérangeant.  La question est de savoir si nous arriverons à changer de paradigme : remplacer la loi du plus fort par une conception moins égoïste ou matérialiste, plus respectueuse de la vie d’autrui et de notre environnement ?

Tous les ans, un instrument de mesure, récent, l’Earth overshoot day  prédit la date à partir de laquelle l’humanité vit à crédit -en 2016, à partir du lundi 8 août (5). Selon le Global Footprint Network, à partir de ce jour l’humanité aurait consommé l’ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année. Il s’agit du  « Jour du dépassement de la Terre ». Cette mesure  nous fait prendre conscience de notre impact sur l’environnement. Année après année, elle nous fait savoir si nous apprenons à mieux gérer les ressources de la planète. Cette mesure très globale est difficile à prendre en compte à un échelon personnel. Peut-on se sentir concerné par des décisions prises à l’autre bout de la planète ?

Une autre référence peut mieux nous concerner à titre individuel. Lors du premier sommet sur l’environnement en 1972, Robert Dubos préconisait de « Penser global, agir local» (6). Cette formule est plus adaptée à nos comportements individuels. Par exemple, adopter un comportement responsable  lorsque nous consommons.  « Consomm’acteur » revendiquent certaines associations de défenses des consommateurs.

On peut aussi chercher à s’engager plus dans la société. Le Cised, association de rencontre et de dialogue entre bénévoles et étudiants de nationalités et de cultures de tous les horizons, s’inscrit dans cet esprit (7). Les études ont pour but de former des gens qualifiés qui puissent prendre des décisions adaptées aux défis à relever pour demain - que ces étudiants retournent ou non dans leurs pays. Dans notre association, les étudiants trouvent des bénévoles de diverses compétences, qui les aident à mieux maitriser la langue française, les outils informatiques ou la production des écrits demandés dans leurs cursus (mémoires, thèses…).  Les bénévoles rencontrent des étudiants d’autres cultures, d’autres religions,  qui étudient des sujets très divers et peuvent ainsi leur ouvrir l’esprit sur des sujets qu’ils ne connaissaient pas.

Le bénévolat est un échange et une rencontre entre les étudiants et les bénévoles: un contrat gagnant – gagnant pour préparer ensemble le monde demain.

(1)   Jean-Bernard est le premier lecteur des rives de Diomar Gonzalez Searrbo depuis 2013. Il est bénévole depuis de nombreuses années au sein de l’Association CISED- http://www.cised.fr/2005/cised/accueil.php
(2)     George Orwell, « 1984 », Folio, Gallimard, Paris, 1972
(3)     Orson Scott Card- La Stratégie Ender, J’ai lu ,  Traduction de D. Lemoine, PAris, 1986
(4)     https://www.conversations-avec-dieu.fr/  
(5)     http://www.wwf.fr/?9560/16
(6)     http://www.plate-forme21.fr/le-developpement-durable/article/penser-global-agir-local
(7)     le site du CISED- www.cised.gouv.fr



devenez contributeur des rives d'iriv

← Retour