← Retour

Numéro 2 - rive éditoriale - décembre 2004

dr Bénédicte Halba, présidente fondatrice de l'iriv, co-fondatrice des rives de l'iriv, co-fondatrice du Club de l'iriv à la Cité des Métiers

Paris XIX-Europe XXI

De l'échelon local à l'échelon européen   La formation est le moyen le plus sûr pour recruter, encadrer et fidéliser les bénévoles. Le recrutement est un enjeu clé pour toutes les associations qui se livrent une concurrence farouche pour attirer les compétences les mieux adaptées à leur projet associatif. Depuis plusieurs années, notre Institut travaille sur le thème de la formation des responsables associatifs. En Seine-Maritime (1), il a proposé un Programme pour les dirigeants des clubs sportifs (2000). En région Centre (2), il a étudié la faisabilité d'un Centre national (2000-2001). Avec l'Allemagne et l'Autriche (3), il a rédigé un Programme de formation continue pour les professionnels qui travaillent avec les bénévoles (2000-2001).  

Le constat est toujours le même : la demande exprimée par les bénévoles et les associations est forte mais l'offre n'est pas toujours adaptée et surtout, les moyens de financement sont très inégaux d'une association à l'autre. Les grands mouvements associatifs et les fédérations qui peuvent justifier d'un réseau important de bénévole accèdent au financement prévu par le Fonds national de la vie associative (FNDVA) au titre des formations. Les petites et moyennes associations, qui sont les plus nombreuses en France et ne sont en général affiliées à aucun mouvement, ne bénéficient d'aucune prise en charge financière. La formation des bénévoles est à leur charge.  

Pour pallier cette inégalité d'accès à la formation, de plus en plus de communes proposent aux associations, intervenant dans leur champ géographique, des formations gratuites pour les bénévoles. Ainsi à Paris, à l'initiative de la mairie du XIXème arrondissement, la Maison du Combattant et des Associations propose depuis la rentrée 2004 une formation pour les bénévoles investis dans une action d'accompagnement à la scolarité. A titre expérimental, ce projet, initié par l'Equipe de développement local du quartier Curial-Cambrai-Karr-Riquet, a été testé de 2002 à 2004 dans le cadre de la Politique de la ville (4).  

L'accompagnement à la scolarité est exemplaire d'un engagement bénévole de proximité. Toutes les associations locales (maisons de quartiers, centre sociaux, clubs de préventions …) proposent de telles actions. La demande des familles adhérentes est de plus en plus forte en la matière car l'école est un enjeu fondamental pour construire l'avenir de leurs enfants. Les professionnels des associations ont besoin des bénévoles pour répondre à leur attente. Interlocuteurs " neutres ", les bénévoles apportent une autre dimension, complémentaire mais différente de celle des professionnels, ce qui peut provoquer chez l'enfant le déclic nécessaire pour " apprivoiser et aimer " l'école.  

Le recrutement des bénévoles est crucial pour des associations qui ont besoin de cette " ressource humaine " si précieuse. Proposer une formation gratuite fait la différence : ce temps de réflexion, d'échange, d'approfondissement, replace la démarche individuelle dans le projet associatif. La formation est une façon d'offrir du temps à ceux qui donnent leur temps.  

Dans le cadre du projet européen VISION 21 (5), l'IRIV, à l'invitation d'un Institut polonais, réfléchit avec quatre pays européens aux manières de recruter, de former et de superviser des équipes bénévoles. L'action pilote du XIXème arrondissement sera présentée dans le guide et le site Internet (publiés en 2006 pour les associations et les travailleurs sociaux) comme exemple de bonne pratique ; s'y ajouteront les actions d'Espace 19 (qui fédère 5 centres sociaux dans le XIXème arrondissement de Paris), de la Fondation Claude Pompidou, d'Autremonde (qui mène des actions auprès des sans-abris à Paris), de la Fédération des Familles rurales dans la Sarthe (qui regroupe plusieurs centaines d'associations rurales), de la mission locale de Paris centre…  

Grâce à l'échange d'expériences et de bonnes pratiques, ce projet vise à favoriser une coopération fructueuse entre les professionnels et les bénévoles. Le recrutement et la formation des bénévoles sont un enjeu décisif pour les associations et leurs partenaires publics (notamment les mairies), en France et dans d'autres pays d'Europe. C'est une facette essentielle de la reconnaissance de l'engagement bénévole dans nos sociétés, à un échelon local mais aussi européen. Le bénévolat permet ce raccourci saisissant entre un arrondissement parisien et l'Europe…    

(1) Etude départementale pour la Direction départementale de la Jeunesse et des Sports de Seine-maritime
(2) Etude prospective pour la Direction régionale de la Jeunesse et des Sports de la Région Centre (2000-2001)
(3) Projet-pilote européen, Leonardo da Vinci, initié par ISIS (Allemagne) avec IRIV (France) et European Centre (Autriche)
(4) Partenariat entre la Mairie de Paris, la préfecture de Paris et la région Ile de France- http://www.mairie19.paris.fr, site de la mairie du XIXème arrondissement  
(5) Projet Grundtvig, Mobiliser les travailleurs sociaux et les associations aux enjeux du bénévolat pour combattre l'exclusion au 21ème siècle, initié par l'Institut de développement social (Pologne) avec l'IRIV (France), l'association Lunaria (Italie) et l'établissement scolaire San Isidro (Espagne)    www.vision21.neostrada.pl, site du projet Grundtvig 



devenez contributeur des rives d'iriv

← Retour