← Retour

Numéro 21 - Regards - décembre 2011

Regards

©Göksin Sipahioglu avec l'aimable autorisation de SIPA PRESS, Paris, 1968



Nous dédions ce numéro des rives de l'iriv à Goksin Sipahioglu, fondateur de l'agence Sipa Press disparu récemment, l'un des fondateurs du photojournalisme aux côtés de Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, George Rodger, Cornell Capa ou David Seymour.

Ce vingt et unième numéro est consacré aux regards. La rive éditoriale propose une révolution du regard. La rive académique analyse les mots regarder, regard, regardeur et leur implication. La rive française pose un regard anthropologique sur les "jeunes des quartiers". La rive japonaise s'intéresse à la " fertilisation croisée" franco-nippone. La rive russe étudie l'histoire des migrations russophones et le poids du regard soviétique. La rive colombienne nous invite à réfléchir sur le deuil des "personnes qui viennent d'ailleurs". La rive américaine propose un regard amoureux sur la France.



Vous pouvez également télécharger cette lettre sous format PDF



We dedicate this edition of the rives de l’iriv to Goksin Sipahioglu, founder of Sipa Press, who recently passed. Sipahioglu was one of the founders of photojournalism along with Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, George Rodger, Cornell Capa and David Seymour.

This twenty first ediction is dedicated to the vision. The editorial rive suggests a revolution of vision. The academic rive analyses the words to look, vision, watcher and their implication. The French rive offers an anthropological vision on city youths. The Japanese rive looks at the Franco-nippone ‘cross-fertilisation’. The Russian rive studies the history of Russian migration and the weight of the soviet vision. The Columbian rive invites us to consider the mourning of ‘people who come from elsewhere’. The American rive offers a romantic vision of France.



You can also download it in PDF format



Rives




← Retour