← Retour

Numéro 27 - Détours - décembre 2014

Détours

© Eve-Marie Halba pour l'iriv, Aéroport, Vérone (Italie), 2014



Nous dédions ces vingt-septièmes rives de l’iriv à Romain Gary dont nous fêtons le centenaire de la naissance (1914-1980). Il obtint deux fois le prix Goncourt pour Les Racines du ciel et La vie devant soi (sous le pseudonyme d’Emile Ajar). Cet homme du détour nous a donné l’idée de ce numéro. La rive éditoriale évoque le détour bénévole pour retourner à l'école. La rive académique analyse les tours du détour. La rive psychanalytique explique les détours du désir. La rive artistique rappelle les détours européens dans l'architecture mexicaine. La rive éducative rapproche détours et parcours éducatif. La rive européenne s'interroge sur l'identité européenne par le détour slovène. La rive Erasmus explique le détour par un Club pour valoriser un parcours migratoire. La rive d’Argentine évoque les détours possibles sur le chemin de la liberté.



Vous pouvez également télécharger cette lettre sous format PDF



We dedicate this 27th edition of the rives de l’iriv to Romain Gary, French author, born in 1914. He won twice the Goncourt award for Les racines du Ciel and La vie devant soi (under the alias Emile Ajar). His life and works perfectly reflect the detour approach, the topic of this new issue of our newsletter. The editorial rive is about the positive impact of a volunteering among younsgsters to re-engage at school. The academic rive points out the many ways of the "detour". The psycho-analytic rive explains the "détours" of the desire. The educative rive makes the link between detours and VPL. The artistic rive is about the European detours in the mexican architecture. The European rive emphasizes the European identity through the Slovenian "detour". The Erasmus rive explains the professional detours through a Club offered at the Cité des Métiers. The rive of Argentina questions the possible detours on the way to freedom.



You can also download it in PDF format



Rives




← Retour